Skip to content

5 choses qui peuvent sauver la télévision en 2014

Alors que plusieurs tendances et genres sont sur leur déclin, des alternatives doivent prendre leur place.

Certains d’entre vous sont peut-être au courant, mais il y a eu une mention fort positive (et j’utilise « fort positive » de façon très humble) de notre infolettre par f. & co à la radio de Radio-Canada, samedi dernier. Il semblerait que plusieurs pensent beaucoup de bien de notre envoi hebdomadaire et je souhaite prendre un instant pour vous remercier, sincèrement, de prendre le temps de l’ouvrir et de lire ces mots. (Bon, fin des mercis-de-nouvelle-année, retour au travail.)

Un peu comme l’industrie imprimée des magazines et journaux, la télévision est en pleine révolution. 2013 sera, à mon avis, une année qu’on notera plus tard comme ayant été un moment charnière où les choses se sont vraiment mises à changer. Nous savons depuis un certain temps que son modèle n’était pas 100% pérenne et viable, mais nous avons vraiment vu les choses changer sur plusieurs fronts l’an dernier.

Que devrait faire l’industrie cette année? Jason Lynch, ancien rédacteur en chef, télévision, chez People magazine a pris le temps d’énumérer 5 éléments-clé que l’industrie devrait considérer dans les 12 prochains mois:

  1. Entretenir et développer le créneau des événements en direct: De grands événements en direct ont prouvé qu’ils peuvent créer un rendez-vous et attirer un auditoire.
  2. Faire que « direct +7 » devienne le nouveau standard publicitaire: Cette expression est très « industrie », mais elle signifie que les annonceurs doivent tenir compte du fait que les gens ne regardent plus nécessairement une émission lors de sa diffusion, mais souvent jusqu’à 7 jours plus tard, et payer pour.
  3. Prévoir la vie après les compétitions de talent: La Voix et les séries du genre commencent à montrer des signes d’essouflement. Les producteurs doivent amorcer la réflexion de ce que sera la prochaine tendance.
  4. Parfois, « less is more »: Les miniséries étaient populaires il y a un certain temps, mais ont laissé leur place. Elles seront de retour. Jason Lynch décrit, dans son article, les formes qu’elles pourraient prendre pour s’adapter au médium qu’est la nouvelle télé.
  5. Reprendre ce que Netflix a pris aux diffuseurs l’an dernier: Principalement sur le marché anglophone, Netflix a eu un réel impact en 2013. Les diffuseurs doivent analyser ce qui s’est passé. Tant au niveau du binge-viewing que de la façon dont ils produisent leurs séries originales.

J’ai vraiment fait ici un résumé grossier des 5 points de Lynch, je vous suggère fortement de lire l’article complet, ça en vaut la peine.

LIRE L’ARTICLE COMPLET >